L’armée cède des terrains aux petits oiseaux

.
photo S. C
L’armée aime la nature et les petits oiseaux. Ce n’est donc pas la ministre de l’Écologie et de l’Environnement Nathalie Kosciusko- Morizetqui vient parler biodiversité aujourd’hui à Rochefort, mais bien le ministre de la Défense. Objectifs : la signature de deux conventions avec le conservatoire national du littoral et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).

À Rochefort, le conservatoire du littoral convoitait depuis de nombreuses années près de 200 hectares de prairies, situés en bord de Charente, sur l’ancienne base aéronavale.

Après plusieurs années de pourparlers, les deux parties viennent de trouver un terrain d’entente : l’État a décidé de céder à titre gracieux les 200 hectares au conservatoire du littoral et d’en confier la gestion à la Ligue pour la protection des oiseaux.

Dans la foulée, le ministre de la Défense en profitera pour signer une convention nationale avec l’union nationale de l’apiculture française, dans laquelle l’armée s’engage à accueillir des ruchers sur certains de ses sites. S



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email