Plein les yeux, avec Escales documentaires

.
photo AFP
Les concepteurs de l’affiche du 11e Festival international du documentaire de création de La Rochelle ont atteint leur but : surprendre, afin d’attirer, du 8 au 13 novembre, le plus grand nombre possible de spectateurs. «Cette affiche, c’est pour affirmer une forme de résistance face au déferlement médiatique continu», explique Françoise Mamolar, présidente de l’association Escales documentaires depuis février dernier.

Les bénévoles de l’association ont visionné 800 films venus de 63 pays pour établir la sélection 2011.

On le trouvera sur le site www.escalesdocumentaires.org et, à partir du 8 novembre, à l’accueil du Festival, dans la petite salle de l’Arsenal.

Signalons une pépite, en compétition internationale : «My Perestroika», de Robin Hessman, inédit en France, spécialement sous-titré pour les Escales 2011.

En 2002, le journaliste et cinéaste Jean-Xavier de Lestrade décrochait un Oscar à Hollywood pour «Un coupable idéal», histoire d’un adolescent noir accusé à tort du meurtre d’une touriste en Floride.

Invité d’honneur du Festival, Jean-Xavier de Lestrade débattra avec le public à l’occasion de la projection de six de ses films, notamment «Un coupable idéal», «Une Australie blanche et pure», «L’affaire Courjault».

Samedi 12 novembre, les festivaliers se sépareront en musique, avec le concert From Tucson (à 22 heures). S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer