Le talent récompensé

.
photo DR
Ce jeune Royannais de 20 ans a décroché le mois dernier le titre de champion du monde de vitesse en jet ski à bras et ce, dans la catégorie reine du Pro Ski F1. Un titre acquis sur le lac d’Havasu dans l’Arizona, au sud-ouest des États-Unis, et après lequel Valentin Dardillat courait depuis cinq ans déjà, dont trois au sein de l’élite des pilotes professionnels.

Un travail qui paye, car en plus de la couronne mondiale, Valentin signe une saison 2011 pleine avec la victoire en championnat du Grand Sud (4 épreuves remportées sur 5) et une autre dans le Jet Cross Tour qui lui donne le titre de champion de France.

Une véritable consécration, donc, pour ce jeune pilote qui court parmi les professionnels, mais qui est loin de pouvoir vivre de sa discipline.

Alors, pour pouvoir pratiquer sa passion au plus haut niveau et ne pas y faire de la simple figuration, Valentin connaît des journées bien chargées.

Car en plus de son sport, Valentin suit un BTS en alternance au sein d’Euromenuiseries, l’entreprise familiale basée à Saintes. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer