La grande braderie

.
PHOTO DOMINIQUE PARIES.
Au 4, place Emile-Combes, règne une activité intense, ignorée souvent de ceux qui n’ont jamais poussé la porte de l’antenne locale de la Croix-Rouge. Il y a, bien entendu, le versant secourisme avec les différentes formations aux premiers secours mais aussi les postes de secours tenus par les bénévoles lors de différentes manifestations. Après examen des cas en commission, la Croix-Rouge vient en aide, financièrement, à des personnes en difficulté ; elle leur propose aussi des colis alimentaires.

À la porte de l’antenne saintaise, un conteneur reçoit les sacs de vêtements laissés par les habitants.

«Des vêtements propres, en bon état», conseille Marie-France Baron, vice-présidente locale.

Les bénévoles de la Croix-Rouge trient tout le linge reçu mais aussi les sacs, chaussures, la vaisselle, les jouets.

Un peu victime de son succès, la Vesti-Boutique de la Croix-Rouge occupe tout l’espace dont dispose l’antenne de Saintes, place Emile-Combes. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.