Il faut sauver Chauvignac

eau-robinet
.
Il aura fallu la «crise de l’eau» du 15 août dernier pour que les intentions affichées début 2010 par la municipalité en matière de sécurisation de ses captages d’eau potable deviennent des objectifs concrets. À l’époque, dans une délibération instaurant une nouvelle surtaxe communale prélevée sur la facture d’eau, la municipalité convenait de la nécessité, notamment, de «réaliser les travaux d’équipement du forage d’Arces-sur-Gironde».

Une autre dépense s’ajoute, à la lumière des événements d’août dernier, à la liste des aménagements que Royan va devoir consentir : la construction d’une usine d’ultrafiltration de l’eau que la Ville est autorisée à capter à Chauvignac, sur la commune de Chenac-Saint-Seurin-d Uzet.

Au rang des priorités : la construction de l’usine de Chauvignac et l’équipement du forage d’Arces.

Les aménagements à réaliser et les dépenses inhérentes font consensus au sein du Conseil municipal. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.