Une Royannaise expose au Grand Palais à Paris

.
Photo E.R.
Dans sa maison près de la plage du Chay, il y a des tableaux partout. Des nus, des paysages, des portraits, réalisés à l’huile ou au fusain. «Je dois avoir entre 150 et 200 toiles», calcule-t-elle rapidement quand on lui pose la question. À 46 ans, Valérie Graff est passionnée par l’art et la peinture depuis toujours. Elle a quitté son emploi dans la gestion comptable pour se consacrer entièrement à ses trois filles et à la peinture.

Le Salon d’automne, qui avait lieu en octobre, et le Salon des artistes français, qui réunit du 22 au 27 novembre environ 600 exposants, triés sur le volet.

Sans aucun doute «une reconnaissance» pour Valérie Graff, qui ne s’attendait pas du tout à une réponse positive lorsqu’elle a envoyé son dossier. C’est la peinture sur motif qui a déclenché sa passion pour l’art. «Ça veut dire que je peins toujours à partir de modèles vivants», précise-t-elle.

Quand l’inspiration pointe son nez, Valérie Graff prend son chevalet de campagne, se met au volant de son fourgon chargé de toiles vierges et part sur les routes de Charente-Maritime à la recherche des paysages qu’elle aime tant.

La plage de Saint-Palais «vue des rochers» trône sur la bibliothèque de son salon.

Depuis cette exposition, le travail de Valérie Graff est disponible dans la galerie FPL à Royan. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.