Bussereau va cotiser a minima pour le port

La décision de Dominique Bussereau est prise : le Conseil général n’accordera pas les 12 millions d’euros sollicités par maxime Bono, maire de La Rochelle et président de l’agglomération, pour l’extension du port des Minimes. On s’en doutait, le président UMP du Conseil général ayant plusieurs fois laissé entendre que cette somme lui semblait trop élevée au regard des finances du Conseil général.

Hier, lors d’une conférence de presse destinée à évoquer les principaux axes de la politique budgétaire du Conseil général pour l’année à venir, Dominique Bussereau a précisé que l’aide pour le port des Minimes ne serait pas inscrite au budget primitif, devant être soumis à l’approbation des élus, début décembre.

Elle propose simplement d’aider les communes au coup par coup et pour une somme globale inférieure à la participation réclamée.

Dix bateaux représentent la création d’un emploi.

Et tous les propriétaires de ces bateaux viendront dépenser de l’argent à la Rochelle! S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.