Le salon du livre fête ses dix ans

LivreLa mémoire de Serge Goldberg, qui a initié en 2002 ce salon du livre des droits de l’homme et de la solidarité et qui est décédé en mars 2011, accompagnera ce dixième anniversaire qui débute vendredi soir. «Ce sera une première sans Serge», fait remarquer l’intéressée qui affirme que l’esprit du salon sera maintenu. Avec des thèmes abordés aussi gratte poil que le droit à la désobéissance ou le droit à une autre école, les échanges lors des tables rondes ne feront probablement pas dans le politiquement correct.

Dans la mouvance du mouvement des Indignés, les organisateurs du salon revendiquent le droit à penser un autre monde.

Didier Daeninckx, journaliste et écrivain de littérature noire engagée, ouvrira le bal vendredi soir lors de la conférence inaugurale en compagnie de Xavier Renou qui a fait de la désobéissance civique un cheval de bataille. Philippe Pichon, en revanche, a fait savoir qu’il serait absent.

La journée de samedi se terminera par un spectacle à l’auditorium de l’abbaye aux Dames, à 20 h 30, donné par l’association Arts aux villages de Thénac. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.