La Rochelle : Une taxe pluviale à l’étude

.
photo archives dominique jullian.
Peut-être est-ce à cause de la sécheresse que le décret, pris en juillet dernier par le ministère de l’Écologie, portant sur l’instauration d’une taxe pour la gestion des eaux pluviales urbaines, est passé inaperçu. La Communauté d’agglomération (CDA) de La Rochelle en a eu connaissance, en tout cas, et s’apprête à commander une étude de faisabilité sur la mise en place de ladite taxe.

Ce service gère 24 bassins de rétention, d’une capacité de stockage de 300 000 mètres cubes, qui recueillent l’eau de pluie qui s’écoule des rigoles, fossés et autres conduites.

Le but est de maîtriser les flux d’eau pluviale afin d’éviter les inondations.

«Les propriétaires devront, tout de même, payer une petite partie de la taxe car on estime que l’eau s’infiltre dans le sol et que celui-ci ne peut pas tout absorber», indique Christian Grimpret.

La mise en place de la nouvelle taxe sera présentée aux conseillers communautaires dans le courant de l’année 2012.S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer