La Rochelle : Dur d’être dans le bain…

Ex de piscineThomas est arrivé dans l’agglomération de La Rochelle en 2009. Il habite Lagord avec sa famille : son épouse et leurs deux enfants âgés de 5 et 8 ans.Deux bambins qui, en cette période de vacances, se faisaient une joie de plonger «avec papa» dans l’eau de la piscine.Dans un bel ensemble, Périgny et Châtelaillon rouvriront lundi 2 janvier, et la piscine municipale mardi 3 janvier.Ils disent que c’est une fermeture technique, mais j’ai plutôt l’impression que le personnel part en vacances.

Thomas est d’autant plus «remonté» que, mardi, après avoir vérifié sur Internet si le centre aquatique de Châtelaillon était ouvert, il a embarqué famille et maillots de bain et parcouru dix kilomètres pour rien.

Contrairement à ce qu’il pensait, la piscine était fermée.

«Les piscines ne relèvent pas de la compétence de la Communauté d’agglomération, chacun est libre de faire ce qu’il veut», explique Jack Dillenbourg.

La piscine Lucien-Maylin a baissé le rideau, comme les deux autres, pour «la fermeture technique obligatoire».

Guy Denier, lui, pensait «très naïvement qu’une piscine restait ouverte».

«Les mêmes causes produisent les mêmes effets», dit Jean-Louis Léonard, qui souligne qu «il n’y a pas de compétition, ni de concurrence entre les trois piscines».

Quant au papa de Lagord, il est allé nager avec ses enfants dans la piscine de Saint-Martin-de-Ré. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer