Un regard sur l’art

.
.
Woïtek Skop, artiste multimédia et polymorphe, aussi amoureux de la France que de sa Pologne natale et installé à Saint-Palais, aime titiller l’art sous toutes ses formes.Amateur de performances et d’expositions spectaculaires – on se souvient notamment de ses travaux monumentaux installés dans la galerie marchande du centre Leclerc de Royan 2, de 1995 à 2005 -, il est toujours à la recherche de nouvelles formes d’expressions.

Les pinceaux du peintre ne sont jamais bien loin, mais depuis quelque temps il se passionne pour le film vidéo.

L’un de ses derniers films, «Les fantômes de Notre-Dame», met en scène pendant quatorze minutes des danseurs et des musiciens à l’intérieur de l’église Notre-Dame.

Titre provisoire : «Rouge passion» (qui n’est pas sans rappeler une certaine marque de rouge à lèvre!).

«Je vais peut – être le changer, ou le modifier, je ne sais pas encore» Au casting, une pléiade d’artistes locaux ou régionaux, à commencer par Marie-Hélène Lelièvre, comédienne de la compagnie de théâtre Mille et une Vagues.

On y rencontrera aussi des peintres, des sculpteurs, des musiciens (dont Emmanuelle Piaud, directrice de l’école de musique de Saint-Palais et son homologue royannais Yann Le Calvé qui est également violoniste) des danseurs dont Benoît Savignat, de Swinging Cie de Royan.

La voici : Julia (Marie-Hélène Lelièvre) est une jeune femme qui depuis sa tendre enfance côtoie le monde des arts. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.