Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Dur dur d’être au courant

Je me lève ce matin à 7 heures : pas d’électricité, pas de chauffage. C’est la troisième fois que je dois me dépanner avec la lampe à pétrole. Il fait froid, la neige est là et on attend des heures pour être réparé. Il téléphone, de son portable, à ERDF (Électricité réseau distribution France), au maire et même à la presse car, sans électricité, son fixe ne fonctionne plus. Les magasins Intermarché et la zone autour ont aussi été touchés.

L’électricité a été remise dans cette zone commerciale, mais nous n’avions toujours rien l’après-midi et l’électricité n’a été rétablie que vers 23 h 30, le soir.

Un employé d’EDF est passé, a frappé aux portes pour demander de mettre le moins possible de chauffage électrique et l’éclairage public a été coupé. Il y a, dans notre quartier, des personnes âgées, des veufs ou des veuves.

On paie la RTE (Réseau de transport d’électricité). Quelle est la cause du problème? Dans la nuit de lundi à mardi, une nouvelle coupure a eu lieu, plongeant les abonnés dans le noir.

Sans télévision, sans lumière, ils se sont couchés plus tôt.

Ceux qui n’avaient que le chauffage électrique ou des chaudières alimentées électriquement ont ajouté des couvertures jusqu’au lendemain matin, où la situation était la même.

Joint par téléphone, Pierre Bouloc, maire de La Vergne, confirme qu’il a joint ERDF pour demander une intervention, tout comme Paul-Henri Denieuil, maire de Saint-Jean-d Angély. S



Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.