Super-Rebelle entre en campagne

Christophe Alévêque, alias Super-Rebelle, anti-candidat à la présidentielle, plante son humour corrosif dans les travers du système. Avant son passage à Saint-Georges-de-Didonne (les 24 et 25 février), il nous a fait part de son programme de campagne. C’est un personnage virtuel, un râleur, parfois un peu pathétique, qui appuie sur les travers des politiques et s’insurge devant la résignation de ses concitoyens.

C’est une parodie de la vie politique actuelle et nous allons faire comme les vrais candidats.

La politique est devenue un spectacle ; alors, pourquoi ne pas y participer!

Comme tous les candidats, Super-Rebelle a sorti un livre et commandité un sondage pour que tous les résignés, les non inscrits, les bulletins blancs ou nuls, etc. puissent s’exprimer.

Sur scène, je décrypte et je passe à la moulinette le jargon médiatique servi quotidiennement par les  » vrais » candidats.

Pratique : Christophe Alévêque est Super-Rebelle vendredi 24 et samedi 25 février à 20 h 30 à la nouvelle salle bleue du Relais de la Côte de beauté.

Tarif : 26 euros, adhérent Créa : 23 euros (carré adhérent), apprenti, demandeur d’emploi, étudiant : 23 euros (non numéroté). S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.