Une nouvelle tournée

PHOTO DOMINIQUE JULLIAN
S’il n’échappe à personne que la population étudiante est parfois assidue au «binge drinking» (anglicisme qu’il est possible de traduire par alcoolisation massive et souvent rapide), la petite cérémonie à l’hôtel de ville pour les nouveaux «chartés» ne visait pas à stigmatiser les uns ou les autres. L’objectif demeure, par des groupes de travail et des mesures concrètes sur le terrain, d’oeuvrer ensemble pour une ville accueillante et festive mais où les débordements doivent rester gérables.

Et il suffit effectivement de jeter un regard sur les étagères de la petite boutique installée en centre -ville de La Rochelle, pour se convaincre que le lieu, où travaille aussi un vendeur, est plus dédié à la sainte vodka ou toniques whiskies et rhum qu’à la limonade.

La bière trône pareillement en bonne place ainsi que les petits gâteaux apéritifs.

Notre credo, c’est la livraison à domicile des gens.

Deux solutions s’offrent alors aux clients : l’une, pousser la porte du commerce de Céline Toutin, faire son choix et repartir avec les bouteilles si l’heure le permet ; l’autre, franchir le seuil, faire son choix et demander que les alcools soient livrés.

Sans se forcer le moins du monde, Céline Toutin considère que cela n’est pas aberrant. Toutefois, elle ne nie pas que certains de ses clients n’ont cure de la loi, «mais ils prennent leurs responsabilités». S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.