Plantation de haies et d’arbres

Photo D.P.
«Arbres des villes, arbres des champs», tel est le nom du projet pédagogique dans lequel Nadine Ganthy a embarqué 38 classes de Saintonge durant cette année scolaire. Ainsi, dans le cadre de ce projet, la conseillère pédagogique de l’Éducation nationale se retrouvait-elle, hier, aux premières loges d’une opération spectaculaire entreprise au Haras national de Saintes. Les élèves de quatre classes des écoles Pasteur, Nicolas-Lemercier et Paul-Bert y furent mobilisés, toute la journée, pour planter, ou plutôt replanter, des haies et des arbres.

Lors de l’ouragan de décembre 1999, le magnifique parc du haras national, qui s’étend sur 9 hectares, avait vu s’abattre, en effet, 250 de ses arbres.

Autour des enclos à chevaux, les enfants ont aussi planté des haies champêtres – cornouillers, troènes, charmes, buis ou prunelliers – sous la conduite de Benoît Manceau, de Prom Haies.

Il s’agit de sensibiliser les écoliers au rôle de l’arbre, aux besoins de cet être vivant, à tout l’écosystème qui l’accompagne.

Hier, les écoliers de Paul-Bert ont aussi installé, dans les arbres du parc du haras, les nichoirs et mangeoires qu’ils ont construits pendant leurs heures de classes. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.