Opération anti-grincheux La Rochelle : 200 nains de jardin à adopter !

.
Forcément, la décision n’est pas facile à prendre. C’est que le barbu est petit, immobile, mais immortel. Pour peu qu’il ne croise pas une tondeuse mal conduite ou un ballon mal cadré. Immortel mais fragile, tel est le destin du nain de jardin. Une fragilité qui émeut Marc Massé. Directeur du Parc des expositions de La Rochelle, il s’est autoproclamé «délégué du Grand Ouest de la campagne nationale d’adoption de nain de jardin».

Cette discrète organisation, qui l’est de moins en moins, propose en effet depuis quelques jours, et à l’occasion des Rendez-vous du jardin, organisés ce week-end (1) à La Rochelle, d’adopter un nain.

«Il s’engage à prendre soin de son nain», prévient de suite Marc Massé.

C’est que le nain de jardin cristallise passions et haines sujet inépuisable de débats entre «pour» et «anti», et même de thèses universitaires.

Le patron du Parc préfère, sur le sujet, prendre de la hauteur. Pas de danger quand à la discrétion des conversations qui y sont tenues. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.