L’auberge de jeunesse : une nouvelle ère, au vert

.
Deux familles inaugurent, ce soir, les 25 chambres – de un à six lits – de la nouvelle auberge de jeunesse de Rochefort, dans le quartier des Fourriers, en bord de Charente. Que le contribuable se rassure : «En mai et juin, les réservations, c’est de la folie», souligne la directrice Laëtitia Montigny. Peu de place dans les chambres, les toilettes et les douches sur le palier, les deux plus grandes chambres en enfilade. Le manque de confort était de moins en moins apprécié par les clients.

De la rue de la République jusqu’aux Fourriers, du centre historique aux bords de Charente, de la pierre à la verdure\u2026 L’auberge de jeunesse change d’air et d’ère.

Douche et toilettes dans chaque chambre turquoise, verte ou mauve. «Dans notre catégorie, l’auberge de Rochefort doit être l’un des plus belles de France», souligne la directrice, pas peu fière de son nouvel équipement.

Dommage qu’il n’y est pas un espace de convivialité plus grand et plus confortable avec quelques canapés, poufs et revues pour se détendre ou faire plus ample connaissance avec les autres résidents.

Dommage aussi que la connexion Internet ne soit pas comprise dans le prix de la nuit. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.