Un coffret unique

photo dominique jullian.
Dans cet emballage de feutre et de cuir, façon étui de chasse, baptisé Ardbeg Double Barrel, huit timbales en argent ciselées par l’argentier de la reine d’Angleterre, un stylo carrossé d’argent, un livre de cave pour noter chacune des sensations gustatives provoquées par le nectar et deux bouteilles, stars parmi les flacons.
Du whisky de 1974 de l île d’Islay à l’ouest de l’Écosse.
Le single malt le plus fumé et tourbé qui soit de la prestigieuse distillerie Ardbeg dont les origines remontent à 1798.



«À ma connaissance, c’est le seul coffret actuellement en vente en France», explique l’homme aux gants blancs maniant les bouteilles avec un soin infini.

Dominique Abreu est le gérant du Comptoir irlandais, rue du Pas-du-Minage à La Rochelle.

C’est moi qui me suis porté candidat pour l’avoir en vente dans mon magasin.

En tant que spiritueux, c’est une rareté.

La maison Ardbeg, installée sur cette île écossaise, saint des saints des producteurs de malt, a connu des hauts et des bas.S

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.