Un temps de chiens l’été

On a donné la clef de la maison au voisin pour qu’il arrose les plantes vertes et ramasse le courrier, on a prévenu la boulangère pour qu’elle ne mette plus de côté, pendant trois semaines, une baguette pas trop cuite. Le meilleur ami de l’homme peut se révéler très encombrant pour les vacances. Voici ce qu’en dit Micheline Dupré, directrice du refuge de Médis. Pour les gens qui partent en vacances, nous proposons une pension – pour 10 euros par jour pour un gros chien comme un dobermann – mais avec la crise économique, ils ont de plus en plus tendance à le confier à un voisin ou à un ami.

Le labrador est celui qui est le plus abandonné par ses maîtres.

Ce sont des chiens sans plaque ni tatouage ; il nous est donc impossible de retrouver les maîtres. Source Sud Ouest



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.