L’Orchestre national Bordeaux Aquitaine reviendra

.
Montée pendant 48 heures par des techniciens contraints de porter beaucoup de matériel à bout de bras du fait de la configuration des lieux, cette scène devait accueillir, vendredi soir, le concert d’ouverture du Festival de musique. À 17 h 30, ceux-ci montaient sur la scène dressée dans les jardins de l’abbaye aux Dames et faisaient le constat d’une humidité trop importante pour jouer.

Une fois sur place, les musiciens ont considéré que l’acoustique de la salle des sports ne se prêtait guère à la prestation d’une formation symphonique professionnelle.

Vendredi soir, du côté des organisateurs – Festival de musique comme Ville de Saintes – on ne voulait pas encore répondre à la question du coût engendré par l’annulation de cette soirée, bénéficiant du soutien financier du Conseil général dans le cadre des Sites en scène de l’été.

L’interruption des averses, suivie vers 19 heures d’un magnifique soleil, a suscité une incompréhension certaine chez les spectateurs.

Un avis partagé par Arnaud Houpert qui possède une véritable expérience en la matière : «À Royan, lors de Violon sur le sable, les décisions de report sont toujours prises au dernier moment» expliquait ce technicien d’Atlantic Sono qui, toute la journée, avait travaillé à la sonorisation du concert.

Mais, les minutes s’écoulant, des nuages montaient à nouveau dans le ciel et le vent soufflait en rafales de plus en plus fortes.

La formation reviendra à Saintes dans le courant de la saison 2012-2013 de l’abbaye. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.