Tout le Pays se met en selle

VeloDepuis le lundi 9 juillet, le Pays rochefortais possède son réseau de vélos. Solides et pas chers, les bicyclettes roses et grises Les Demoiselles sont à louer sans modération pour un jour (3 euros), un week-end (4,50€), une semaine (9 euros), un mois (19 euros) ou même toute une année (114 euros). Lignes de bus urbaines et scolaires, transport à la demande et pour les personnes à mobilité réduite. Avec ces vélos, la Communauté d’agglomération du Pays rochefortais (CAPR) fournit aux habitants un moyen supplémentaire de se déplacer, à moindre frais et sans polluer.

Le coût de ce nouveau réseau est inclus dans la délégation de service public qui lie, pour 3 millions d’euros par an, jusqu’au 31 août 2017, Veolia et son réseau R Bus à la CAPR.

«Pouvoir emprunter un vélo, 365 jours par an, à n’importe quelle heure, avec une simple carte bancaire, cela demande une infrastructure très importante et coûte très cher», précise Cyril Crapoulet, directeur du réseau R Bus.

Pas question, évidemment, de s’attaquer au col du Tourmalet avec la bicyclette grise et rose.

Mais pour filer à travers les marais, flâner le long de la Charente ou faire quelques courses, c’est parfait.

Le vélo n’est pas trop lourd ; il trace avec ses trois vitesses.

Un petit panier accroché aux guidons pour y mettre ses emplettes ou son pique-nique, une petite trousse pour réparer les petits pépins, un antivol. Et c’est parti pour des kilomètres d’asphalte ou de chemins.

Une seule question reste en suspend : vélo standard ou vélo pliant?

Pour se rendre dans la station balnéaire en bus puis s’y promener à vélo, ce sera un vélo pliant. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.