Humour et Eau salée

Je dis pardon mais veux-tu dire que je suis le un qui dansera sur la piste dans le rond. Quel que soit votre âge, vous l’avez pourtant maintes et maintes fois entendue, cette chanson : «Billie Jean», de Michael Jackson. On vous l’accordera, traduites en français, ces paroles, d’une chanson pourtant devenue culte pour des générations, sonnent tout de suite un peu moins bien. D’autant que la troupe des Tistics n’a pas fait beaucoup d’efforts pour en livrer la traduction la plus flatteuse.

La fierté de bien des artistes anglo-saxons ou chantant en anglais en prend un sacré coup, mais sur scène, grâce au talent et à la fougue de 12 talentueux artistes, l’effet comique, au moins, est garanti.

Les Tistics avaient tout pour plaire à Didier Trambouze, directeur de l’association culturelle saint-georgeaise Créa.

Sont nés les «Franglaises», des interprétations soignées de standards courant du mythique «Hotel California» des Eagles, aux tubes du moment de Britney Spears ou de Mika.

«Ce sont toutes et tous d’excellents chanteurs», rassure le directeur de Créa.

Leur lubie loufoque de franciser les tubes «in english» leur a ouvert la scène de l’Olympia, de la Coursive, à La Rochelle, lors des Francofolies 2012. Source



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.