Un seul élu

Qui pour succéder dimanche soir au Français Franck Schillewaert, vainqueur du Grand Prix de la Ville de Royan en 2011? L’honneur d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve majeure du Jumping international de Royan ne reviendra qu’à un seul cavalier. On imagine, en effet, qu’Eugénie Angot, réserviste de l’équipe de France olympique, aura à coeur de faire la démonstration de son talent autant que de sa bonne forme du moment, elle qui brille avec l’équipe de France, actuellement 2e du classement général de la coupe des Nations 2012.

Si l’on devait néanmoins établir une «short-list» des prétendants à la victoire finale, les noms des Français Reynald Angot et Jérôme Gachignard y trouveraient leur place.

Tout comme ceux des Britanniques Guy Williams et Laura Renwick, du Belge François Mathy Junior, dont le père a remporté le Grand Prix en 1977 et 1979, des Van Der Schans père et fils, Wot Jan et Patrik, ou encore de l’AllemandMark Bettinger, champion d’Allemagne en titre et vainqueur à Dinard le week-end dernier.

Jumping international de Royan, au centre équestre du Maine-Gaudin, à Saint-Palais-sur-Mer, du 2 au 5 août.



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.