Soul In

Axel Bizet est batteur, Benoît Bouvier guitariste, Hervé Paradis, bassiste, François-Xavier saxophoniste, et Anaïs Foucher chante. Ils se produiront en première partie de soirée, ce samedi, dans le jardin du Muséum, à l’occasion du festival Jazz In Août. Sollicités pour remplacer au pied levé un groupe défaillant, les musiciens de Soul In ne se sont pas dégonflés. C’était pourtant leur première scène, comme on dit maintenant.

Récemment, le saxophoniste Carl Schlosser, qui, lui, a un peu plus de bouteille, les a rejoints.

Avec Carl, ils ont enregistré «Wild Love», un clip promotionnel, il y a quelques mois.

Comme avec Brian Carter, le jazzman de New Rochelle, fou amoureux de Jazz In Août, qu’ils retrouvent ces jours-ci.

Dans la famille d’Axel Bizet (vous parlez d’un nom pour jazzer!), grand-père était batteur, avec son orchestre, Orlando, qui se produisait dans la région rochelaise, tonton aussi, et le cousin et les deux petits cousins ont chopé le virus.

Hervé Paradis, étudiant en sociologie à l’université de Poitiers, était également à bonne école, avec un père professeur de batterie.

Il a donc débuté batteur, comme son frère, avant de glisser vers la guitare basse.

Samedi soir (début du concert à 20 h 45), ils proposeront une heure de musique, avec une dizaine de morceaux de leur cru. S

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer