Yaroslava donne de la voix

«Je m’exprime mieux lorsque je chante que quand je parle», s’excuse Yaroslava Dautry-Shevlyuga, cantatrice, chanteuse de jazz et pianiste ukrainienne de 37 ans qui se décrit comme «timide». Avec Jean-François Dautry, son mari et son agent à la fois, elle vit entre Paris et la Charente-Maritime où elle possède un pied-à-terre du côté de Royan. Artiste classique depuis son plus jeune âge, Yaroslava Dautry-Shevlyuga s’apprête à sortir un premier CD de musique classique en octobre, «Récital».

Ma mère était une grande musicienne et chanteuse. J’ai hérité de sa voix très puissante.

Elle suit ensuite un cursus musical au conservatoire national de Kiev de 1995 à 1998, en Ukraine. La chanteuse pianiste s’installe en France en 1998.

En 1999, elle devient la directrice artistique du groupe de jazz vocal Eurovocal.

En 2008, elle se produit en première partie du chanteur de jazz Al Jarreau, à Paris.

La musique classique m’a donné une technique qui me permet de m’exprimer dans des tonalités différentes.

Et c’est ce qui fait l’originalité du travail de cette artiste qui, tel «un caméléon, joue avec sa voix et ses deux personnalités». S

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.