Les Blouses roses ont besoin de bénévoles

«Si on avait une dizaine de personnes en plus, ce serait bien», explique Joseline Duquerrois, la présidente du comité rochelais des Blouses roses. L’association, créée en France en 1944 et à La Rochelle en 1973, compte une quarantaine de bénévoles localement qui ont pour mission de divertir les personnes malades, enfants et personnes âgées à travers des chants, des jeux, des spectacles et des activités manuelles et artistiques.

Les Blouses roses interviennent deux par deux du lundi au samedi, de 14 h 30 à 17 heures, au service pédiatrique de l’hôpital de La Rochelle.

Deux bénévoles se rendent également dans les maisons de retraite une à deux fois par semaine.

«Le but est de rompre la solitude des personnes malades ou âgées en leur apportant un accompagnement et de la distraction pour tenter de leur faire oublier la maladie à travers des loisirs et des animations», précise la présidente du comité rochelais des Blouses roses.

Des personnes disponibles une demi-journée par semaine, qui aiment travailler en équipe.

L’association est ouverte à toutes les bonnes volontés.

Les volontaires bénéficient d’une formation courte d’une à deux demi-journées par semaine durant un mois.

Il faut des compétences pour faire face à certains comportements dus à la maladie.

Ils participent ensuite à des groupes de parole avec des psychologues spécialisés dans le domaine de l’enfance et en gérontologie. S

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.