Entrechats entre nous et en toute liberté

Mi-spectateurs, mi-acteurs, les badauds étaient partie intégrante d’un spectacle pour le moins surprenant. Intrigués, amusés, voire embarrassés de se retrouver au milieu d’une vingtaine de danseurs sobrement habillés et que rien ne distinguait des vacanciers ordinaires, ils ont arrêté leur promenade, pris des photos, suivi les pas des danseurs.

Le service Patrimoine et culture de la ville proposait en ce dernier week-end de vacances, pour la première fois, une performance chorégraphique, à deux pas de la plage, avec la complicité de la compagnie Décadrage de Saint-Jean-d Angély.

Elle est en résidence depuis le mois d’avril dernier à Royan.

La chorégraphe Lorraine Gomès, directrice de la compagnie, a choisi d’associer des élèves de trois écoles de danse royannaises et des environs que sont Baïle jazz compagnie, le ballet Alcyon et la Swinging compagnie (lire ci-contre).

«C’est une résidence qui fait partie d’un projet régional intitulé « Mouvement, paysages et souvenirs » qui est développé dans la région Poitou-Charentes», explique Adeline Massé du service culturel. S

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.