L’idée de créer sa propre crèche !

Interpellés par la répétition de ce scénario, certains professionnels de la zone d’activités Royan 2 ont cogité à la manière d’enrayer le phénomène, mais aussi de répondre à un besoin plus pérenne de mode de garde souvent exprimé par leur personnel. La solution pourrait passer par la création d’une crèche interentreprises.

La coopérative conseil Cerise, spécialisée dans l’accompagnement de projets et la création de services à l’enfance avec les entreprises, peut citer des exemples régionaux de gestation, voire de naissance d’une telle structure.

L’une de ses consultantes animait, il y a quelques jours, une première réunion entre partenaires potentiels.

Surtout, c’est l’amplitude d’accueil des enfants qui a retenu l’attention des chefs d’entreprise réunis il y a quelques jours : du lundi au samedi, de 5 h 30 à 22 h 30!

Des salariés débutant leur journée avant le lever du soleil ou l’achevant une fois la nuit tombée sont légion, souligne d’ailleurs Laura Ciglar, responsable du service «relais accueil petite enfance» de l’Agglomération Royan Atlantique, qui a d’ailleurs intégré cette donnée des horaires atypiques à l’heure de dessiner le projet de crèche à Vaux (lire ci-dessous).

Véronique Durand, la consultante chargée de leur demande, va d’abord recenser les besoins réels des salariés locaux.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.