Des obsèques par Internet

Depuis le printemps dernier, ce crématorium a installé un système de vidéo permettant aux proches des défunts, équipés d’un code d’accès, de pouvoir suivre en direct les funérailles depuis leur ordinateur ou leur tablette. Afterweb facture 75 euros la retransmission aux crématoriums.


Ces derniers déterminent ensuite le prix auquel sera vendu ce service aux clients.

Ainsi, selon le JDD, cette prestation est proposée pour 195 euros au cimetière du Père Lachaise, contre 75 euros (le prix coûtant, donc) au Canet-en-Roussillon dans les Pyrénées-Orientales.

En 2011, l’UFC Que Choisir dénonçait une augmentation de 35% du coût des obsèques en 10 ans (voir leur dossier).

Directeur du crématorium du Canet, Yves Guizard détaille la prestation à l’Independant : « C’est la société de pompes funèbres, organisatrice des obsèques, qui propose le service.

Autre crématorium à être équipé d’un tel dispositif : celui de Trèbes dans l’Aude, qui selon nos confrères de l’Independant, « n’a pas encore trouvé sa clientèle ».

Pourtant, à en croire, Eric Fauveau de la société AfterWeb, d’autres seraient tentés : « J’ai une demi-douzaine de dossiers en attente de signature et une dizaine de dossiers chauds ».

Joint au téléphone, Patrice Pauly, entrepreneur de pompes funèbres en Dordogne, qui a remporté l’appel d’offres pour le crématorium de Bergerac, n’a pas souhaité nous donner plus de précisions.

Celui de La Rochelle est également évoqué par Eric Fauveau, comme un projet en discussion. Mais le directeur du crématorium de l’Aunis (Charente-Maritime) n’était pas disponible pour nous répondre.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.