Près de 20 nouveaux radars

Une chose est sûre, les radars de Charente-Maritime ne connaissent pas la crise et, particulièrement, ceux de la rocade rochelaise. Les flashs enregistrés depuis le début de l’année 2012 sur cet axe sont déjà supérieurs à ceux enregistrés en 2010 sur… l’année complète !


Champion toutes catégories, le radar automatique d’Aytré (sens Rochefort-Ré) a déjà photographié 12 199 conducteurs en excès de vitesse depuis janvier contre 8 720 il y a deux ans, soit 3 479 de plus.

Comme l’indique notre infographie ci-dessus, 16 nouveaux sites sont en train d’être équipés de «vrais» radars, ou le seront l’an prochain.

Enfin, les deux ponts reliant Ré et Oléron au continent seront, eux, équipés de radars tronçons. Comprenez de radars qui enregistrent votre passage à l’entrée puis à la sortie pour calculer votre vitesse moyenne sur l’ensemble du pont : soit 90 km/h maxi.

À Saint-Georges-d Oléron, le premier radar de l île fonctionne depuis peu.

Baptisée «Raconte moi ton radar», cette opération invite les usagers à dénoncer les radars qui leur semblent «inutiles». «On se rend compte que trop de radars ne sont pas sur des zones accidentogènes et que des lieux dangereux, en revanche, n’en sont pas équipés», regrette à La Rochelle, Jérôme Piquenot.

C’est qu’à l’image des chiffres, très à la hausse, enregistrés sur la rocade rochelaise ou à Échillais et Marans, les radars dans toute la France flashent plus.

«Sur les huit premiers mois de 2012, ils ont enregistré 14 % d’excès de vitesse supplémentaires par rapport à 2011», observe l’association d’automobilistes.

D’où cet appel, explique encore Jérôme Piqueneau à recenser les radars «considérés comme des tirelires de l’État».

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.