Le réseau réaménagé

A l’occasion de la présentation de la mouture définitive du plan de déplacement urbain, il a été question du financement des transports publics, à Saint-Rogatien, hier soir, lors de la réunion des élus de la Communauté d’agglomération de La Rochelle (CdA).


Selon Maxime Bono, le président de la CdA, le budget transport, alimenté par une taxe versée par les entreprises, stagne.

D’où la nécessité de remettre à plat l’organisation de ce transport, avec les différents opérateurs, dont la Régie des transports communautaires rochelais (RTCR) et Véolia.

Mais il n’a pas été nécessaire d’aller jusque-là. Résultat, la commune de La Jarne sera toujours desservie mais le parcours sera un peu simplifié et les arrêts qui n’étaient pas (ou très peu) utilisés seront supprimés.

Hier soir, les élus des communes concernées par les modifications du réseau ont protesté.

Il a fait simplement rajouter à la délibération que «des consultations seraient engagées sur cette base».

Pierre Dermoncourt (UMP, La Rochelle) a réclamé un véritable débat sur les transports.

Et le président de la RTCR, Charles Kloboukoff, a annoncé que cette société avait bien évolué et qu’il en témoignerait en début d’année 2013.

Il veut répondre, chiffres en mains, à Jean-Louis Léonard (maire de Châtelaillon) qui avait dénoncé «une gestion catastrophique» de la RTCR.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.