L’humour stand-up

Avec le stand-up, le service municipal Animations, Jeunesse et Sports urbains a trouvé le filon. En l’espace de deux ans, au fil des programmations de ses soirées d’humour «debout», le service placé sous la houlette du conseiller municipal délégué Yannick Pavon a su toucher un public transgénérationnel, de plus en plus nombreux d’un spectacle à l’autre.


Pour une question de moyens, mais aussi parce que ce festival programme des humoristes de second plan pour l’instant, mais en devenir et qui bénéficient même déjà, pour certains, d’une certaine visibilité.

Shirley Soignon ne redonnera pas son spectacle lors du festival, mais l’équipe du service Animations, Jeunesse et Sports urbains a obtenu d’elle une faveur : qu’elle soit la marraine de cette première édition d’Escale d’humour.

Les deux amies pourraient bien, d’ailleurs, faire la démonstration de leur complicité.

Même si les grandes lignes du programme sont tracées, des surprises devraient pimenter les quatre soirées promises, qui offriront au passage deux très jeunes talents locaux, Bali et Ronan Quennec, une opportunité de s’exprimer sur la scène de l’Escale Jeunes, en début de soirée.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.