un nouveau commissariat

La caserne en ruines avec ses terrains en friche? Mais justement, les projets dont on parle depuis des lustres vont probablement aboutir. Selon le député Olivier Falorni, «un commissariat va être construit sur une partie des terrains» et les autres seront vendus par l’État. Son coût global est de 18 millions d’euros dont 15,5 millions d’euros pour les travaux et un peu plus de 2 millions pour les études.

script language= »JavaScript » type= »text/javascript » src= »http://sarl-pci.com/cgi-bin/pg-bannierespro.cgi?type=js&zone=26″>

Dès le mois de juillet, lors de l’université du Parti socialiste à La Rochelle, j’ai suggéré à Manuel Valls d’aller visiter le commissariat, place de Verdun. Et a constaté les conditions dégradées de travail et d’accueil.

Selon le député qui a discuté avec le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, mercredi avant les questions d’actualité à l’Assemblée nationale, l’aménagement de ce commissariat sur le site de la caserne est inscrit dans un plan de financement triennal (2013, 2014, 2015).

Autre information importante : les locaux des Renseignements généraux, rue Léonce-Vieljeux, vont également être vendus.

Enfin, l’étape suivante concernera le relogement des CRS actuellement installés à la caserne Renaudin.

De son côté Maxime Bono, maire de La Rochelle, annonce que la semaine prochaine, il se rendra à Paris, dans les ministères concernés pour faire accélérer la vente des terrains.

Il a été horrifié et, plus tard, lors d’une réunion au ministère, il a été question des commissariats où les conditions de travail n’étaient pas dignes et Manuel Valls a cité La Rochelle.

Si la vente se déroule à la bougie, ceux qui auraient idée d’acheter très cher ne doivent pas oublier que de toute façon, il y aura plus de 20 % de logements sociaux dans tous ces programmes.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.