Fêtons la fin du monde !

A Rochefort, la vie nocturne suivra son cours. Au Saint-James, ce sera karaoké pour tout le monde. Au Golden Gate, la bonne humeur habituelle. Et au Millésime, une soirée rouge et blanche (tenue conseillée), en hommage aux couleurs du vin et du Père Noël. La fin du cycle maya – voire du monde -, les Rochefortais préfèrent la laisser aux survivalistes, même si certains ont décidé d’en rire, comme Delphine Gaucher et Nathalie Dzierlatka.


Ces deux trentenaires ont ainsi décidé de prendre le contre-pied de la prédiction, en organisant une soirée rythmée par une musique «Apocalypse funk».

Ainsi ont-elles concocté un concept original, qu’elles proposeront à la Vuelta au soir de ce fameux 21 décembre, avec l’accord du patron Ludovic Corniau. Cela signifie Nouvel individu de compagnie, Nouvel animal de compagnie.

Au menu : des costumes d’animaux, des gens au bout d’une laisse, des «free sucks» (la musique s’arrête et on se lèche la joue, NDLR) et l’élection du plus beau costume. Le tout dans une ambiance assez apocalyptique tout de même.

Au final, ça tombe le 21. On n’a pas immédiatement pensé à tout ce que cette date représentait. Notre soirée ne sera pas un truc de survivalistes…

Mais il est vrai que l’ambiance sera mortelle. Delphine et Nathalie se moquent bien du calendrier maya et de son interprétation.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.