Du textile collecté

C’est en avril 2011 que la Communauté de communes de Haute Saintonge (CdC) avait mis en place les toutes premières colonnes de collecte des textiles sur les 123 localités la composant. Rien que pour cette année 2012, dans les 40 conteneurs du territoire ont pu être collectés 300 tonnes de textiles (vêtements, linge de maison, maroquinerie, chaussures, sacs), jouets et peluches.


C’est dire toute l’utilité de ce nouveau service mis en place suite à la signature d’une convention, en mars 2011, avec la société Écoval (de Saint-André-de-Cubzac en Gironde), entreprise qui collecte, valorise et recycle les textiles et ce, après implantation gratuite de conteneurs.

Cette entreprise, trait d’union avec les associations caritatives et notamment une association d’insertion, a pu créer une trentaine d’emplois directs et autant d’indirects, sachant qu’environ 10 tonnes de textiles sont triées manuellement chaque jour.

Au point que la CdC a signé une seconde convention venant en complément de la première, mais avec Relais 17 cette fois (de Surgères) qui contribue, elle aussi, à l’insertion de personnes en difficulté par la création d’emplois durables dans les domaines de la collecte, du tri et de la valorisation des textiles.

À ce jour on estime que 70 % des déchets collectés à part, tous genres confondus, sont valorisés.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.