Magique cette journée

Comme chaque année et alternativement dans chacun des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), le Lions club a sacrifié à la tradition de la galette des Rois offerte aux résidents. Après l’Ehpad Val de Boutonne l’an passé, cette sixième édition avait lieu vendredi à l’Ehpad Saint-Louis, au sein du centre hospitalier. Un spectacle de musique, danse, chants et tour d’illusion était assuré par Jimmy et Annie Pierry.


Étaient présents une trentaine de résidents sur les 47 que compte l’Ephad, accompagnés et encadrés de Catherine Vercruysse, cadre de santé responsable de l’Ehpad Saint-Louis ; Natacha Michel, gériatre de l’hôpital ; Monique Ruiz-Gagneux, cadre de pôle dans les trois Ehpad de la ville pour les soins de suite de réadaptation (SSR) ; Muriel Sicot, animatrice, accompagnée de l’une des deux aides animatrices, Sabrina Raulin ; Virginie Guéret étant absente.

Ces dernières établissent des programmes autour de la mémoire, du sport, du plaisir, des arts plastiques, culinaires, ainsi que des sorties pas toujours faciles à organiser avec les fauteuils roulants.

Les membres du Lions ont été sollicités pour danser un charleston, une surprise qu’ils n’attendaient pas.

«Après le Salon du chocolat qui a permis de reverser 5 000 euros à l’association Enfants et santé, le Lions remettra le 24 mai le prix Agrippa-d Aubigné à Jean Tulard pour le dictionnaire amoureux de Napoléon», confie Patrick Millet, le président du Lions.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer