Beaucoup plus de sorties en 2012

Il faut bien l’admettre, le drapeau – ou plus exactement l’étendard – des pompiers de Royan n’avaient plus très fière allure. En cinquante ans de défilés, de prise d’armes et de remises décorations, il a essuyé la pluie, la neige, le brouillard et les coups de soleil, sans parler du vent qui a soufflé dans ses franges de moins en moins dorées et de plus en plus clairsemées.


Dernièrement, le député maire Didier Quentin et Didier Besson adjoint (et ancien colonel des pompiers) ont remis la nouvelle flamme au commandant du centre, Denis Bourgueil.

L’ancien étendard devenu relique va finir ses jours accroché au mur du hall d’entrée de ce que l’on n’appelle plus la caserne, mais le Centre de secours.

Et le nouveau va prendre du service à la première occasion avec l’un de ses deux porte-drapeaux en titre, le capitaine Pierre Gremaud ou l’adjudant Michel Vié.

Malheureusement, les 44 sapeurs pompiers professionnels et 50 volontaires que compte le centre de Royan auront des occasions de sorties sans leur drapeau ; des occasions bien plus nombreuses hélas que les cérémonies officielles.

«Nous n’avons pas eu d’interventions exceptionnelles ou de grande ampleur en 2012», indique le commandant Bourgueil qui rappelle malgré tout le sauvetage le 13 janvier dernier – juste un an!

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.