Le théâtre poursuit la saison

«Pastora Galvàn» et son flamenco avant-gardiste, complet. «Le Chapeau de paille» et «West side story», quasi complets. La seconde partie de la saison 2012-2013 du Gallia théâtre remporte déjà un vif succès au vu du nombre des prochaines réservations.


La rentrée avait pourtant pointé un léger recul des abonnements, près de 400 personnes de moins qu’à la même époque, l’an passé.

Le Gallia affiche toujours plus de 2 000 adhérents.

Nous avons compté 300 spectateurs pour cette poignante lecture d’un roman de Jérôme Ferrari avec seulement un comédien en scène.

L’équipe du Gallia s’est réorganisée au pied levé afin de poursuivre le travail de son directeur.

L’exigence qu’il insuffle sur les programmations depuis dix ans.

Autre confirmation pour la scène saintaise, l’utilité de doubler les dates sur certains spectacles.

Le fameux ballet de cygnes de Luc Petton «Swan» (le 1er février) n’offre plus de places disponibles.

Idem pour les deux «shows» de Gamblin, les 25 et 26 mars.

Il reste encore quelques places pour «Le Chapeau de paille», fin janvier.

Les chansons «en famille» de David Suire, le 15 février ; la création de Robin Renucci «Mademoiselle Julie», les 7 et 8 mars ; les drôles de marionnettes du spectacle «2 h 14», le 18 mars, ou encore les deux propositions de Nicolas Bonneau autour de Mohamed Ali, les 21 et 22 mars, sont également à découvrir dans la suite de la programmation.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer