Un leader

Dix ans après sa création, Irium proposait déjà à l’étranger ses logiciels informatiques de gestion dédiés aux loueurs, vendeurs et réparateurs de grosses machines, grâce à la création de filiales.Ses programmes prennent en compte les spécificités des équipements voués à l’agriculture et aux travaux publics, de gros engins fabriqués pratiquement sur mesures et dont l’entretien peut s’avérer complexe.

Montée par un informaticien et un concessionnaire de machinisme agricole en 1982, la PME des Minimes à La Rochelle est aujourd’hui leader européen sur son marché, mais on le sait, la crise freine l’activité économique du vieux continent, il lui faut donc aller chercher sa croissance à l’export.

Irium fabrique donc quasiment un nouveau logiciel dans chaque pays dont il parvient à pénétrer le marché avec un avantage certain : «Nous avons peu de concurrents spécialisés comme nous et ils sont souvent implantés dans des régions bien délimitées», positive le gérant.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer