Sept millions d’euros en moins

Dans le Papi (Programme d’actions et de préventions des inondations) destiné au renforcement des protections du littoral pour échapper à un nouveau Xynthia, et signé hier matin à Saint-Pierre-d Oléron, entre les élus des huit communes insulaires, ceux du département, de la Région et l’État, sept millions d’euros d’investissement ont été retirés.


Sept millions d’euros destinés initialement au renforcement des cordons dunaires.

Mais la position d’État ne semble pas figée.

Patrick Moquay prône symboliquement la pose de repères de niveaux de submersion au moment de Xynthia.

L’autre interrogation concerne les délais d’instruction des demandes de travaux par l’État.

Pour Patrick Moquay, à la veille du troisième anniversaire de Xynthia, il est urgent de ne pas trop attendre.

Je sais qu’il y a des délais obligatoires mais il faut être attentif.

Tout allongement du délai d’instruction ne serait pas compris en raison des risques.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.