Face à la crise

C’est le premier poste de directeur général qu’occupe Cédric Vallade. Le nouveau patron du casino Barrière a pris ses fonctions en septembre dernier à la suite de Jean-Marc Simoni, parti diriger l’établissement de Saint-Malo. Natif de Royan, Cédric Vallade est entré dans cet univers particulier en 1992 avec l’ouverture du casino Barrière de la station balnéaire charentaise.


Cédric Vallade a ainsi veillé au bon fonctionnement des machines à sous de Royan, Trouville et La Baule avant de poser un peu plus longtemps ses valises à Biarritz.

Le jeune directeur y a passé sept ans en tant que responsable des machines du casino avec vue sur l’océan, avant cette nouvelle escale à Dax.

Barrière a obtenu la délégation de service public en 1999 et jusqu’en 2017.

D’où l’ouverture cet été d’une terrasse fumeurs plafonnée de lamelles où les irréductibles amateurs de volutes peuvent s’en griller une devant une des 17 machines à sous disposées dans l’espace isolé par des vitres du reste de la salle.

Nous allons renouveler le plus possible le parc des machines malgré la lenteur des contraintes administratives, et continuer notre politique de fidélisation de la clientèle avec des lotos une fois par semaine, des repas animés et la mise en scène de tous les événements symboliques que peuvent être la Chandeleur ou la Saint-Valentin.

C’est d’autant plus difficile qu’ils ont beaucoup d’activités périphériques entre le bowling et leurs restaurants.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.