Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



L’Hermione

Un canon miniature orne un coin du bureau de Maryse Vital.Un trophée décerné à l’association Hermione-La Fayette, par la jeune chambre économique, à l’occasion de la cérémonie du Rochefortais de l’année, fin janvier.Une distinction venue récompenser une année 2012 exceptionnelle pour l’association avec la mise à l’eau du bateau dans la Charente sous le regard de milliers de spectateurs.

Si 2012 restera comme une date marquante du projet Hermione, 2013 sera aussi lourde d’enjeux.

«Ce sera une grosse année avec la pose de la mâture, d’une partie du gréement et de l’équipement contemporain», explique la déléguée générale.

Alors que le chantier a rouvert ses portes au public il y a une semaine, après un mois de fermeture, et la réorganisation du circuit de visite, la première grande échéance est programmée le 9 mars avec la pose d’un bas-mât de 27 mètres de haut.

Les équipements modernes comprendront aussi du matériel de cuisine.

«Ce sont des visites par groupes de 18 maximum», rappelle Maryse Vital qui imagine, cet été, des animations autour de la vie à bord du bateau.

«On comptera 17 professionnels, les autres seront des volontaires», explique la déléguée générale qui voit déjà arriver des CV sur son bureau.

Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.