La reprise des cures

Des curistes qui patientent, des personnels accaparés.Après deux mois de fermeture, la reprise des cures a sonné hier matin pour les thermes de Rochefort «septième station thermale de France, et première du Grand Ouest», souligne son directeur général Frédéric Pelestore qui voit défiler le monde à sa porte.

Après avoir totalisé 15 402 patients en 2012, soit 252 de plus qu’en 2011, Frédéric Pelestore espère battre un nouveau record.

Les réservations pour le premier semestre sont en augmentation par rapport à l’an dernier.

Les curistes, envoyés sur ordonnance médicale, pour des séjours de trois semaines, reçoivent des soins en phlébologie et en rhumatologie.

C’est au mois de septembre et octobre que l’activité thermale atteint son pic.

Le directeur se félicite d’un taux de satisfaction important.

Ici, ils trouvent des soins individualisés et personnalisés.

Les habitués pourront constater les travaux engagés pendant les deux mois de fermeture.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.