La digue en construction du Lazaret a été victime d’un nouvel affaissement

La Rochelle : Les deux tremblements de terre enregistrés cette semaine à La Rochelle auraient pu être à l’origine du «désordre» constaté sur la digue du Lazaret, mais il n’en est rien.En effet depuis vendredi soir dernier, un nouvel affaissement est intervenu au niveau de la digue en construction.«A priori, c’est le même problème qu’en mars 2012 et qu’en décembre dernier», explique Frédéric Charpail, le président de la régie du port de plaisance.

Résultat, un affaissement sur 100 mètres de long et un chantier interrompu en partie.

Nous laissons la nouvelle construction se tasser, ce qui ne nous empêche pas de continuer à travailler sur l’ancienne digue.

Mais les responsables sont d’ores et déjà bien conscients qu’il va falloir encore ralentir la cadence.

Rappelons qu’initialement, il s’agissait de déconstruire et reconstruire en simultané, en utilisant un maximum de matériaux prélevés sur place, pour aboutir à terme, à 350 à 400 mètres de digue sensiblement parallèle au tracé de l’ancien ouvrage du Lazaret, mais plus proche du chenal d’accès au port.

Grâce à une nouvelle technique d’intervention, jugée plus satisfaisante, les travaux avaient pu reprendre.

Mais en décembre dernier, un nouvel affaissement avait été constaté.

Le chantier sur le nouvel ouvrage avait déjà pris deux mois de retard auxquels il faudra sûrement ajouter quinze jours supplémentaires.

«Mais cela ne retardera pas l’accès aux premières places prévu pour juillet prochain», assure Frédéric Charpail.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.