Ils trouvent un compromis

Comme «Sud Ouest» le révélait lundi soir sur son site Internet, la Ville de Royan et la Communauté d’agglomération Royan Atlantique ont trouvé samedi un terrain d’entente sur le projet d’aménagement de la gare dite intermodale.La mouture du projet adoptée fin décembre par les élus communautaires réduisait à leur portion congrue les places de parking sur l’esplanade de la gare.

Et encore, la Cara avait accepté de rajouter dix places au droit des deux commerces donnant immédiatement sur la place de la gare.

Royan, de son côté, a également avancé une solution pour accroître le nombre de places de parking à proximité immédiate de la gare : aménager des places nouvelles sur une partie de l’esplanade séparant le gymnase Landry et la piscine.

«Cet accord satisfait tout le monde, moi compris», assurait hier Jean-Pierre Tallieu.

La commune se proposait de prendre à sa charge l’aménagement du parking côté boulevard Franck-Lamy.

En revanche, côté rue de l’Électricité, le parking mutualisé de près de 200 places ne sera pas aménagé, en lieu et place de deux voies ferroviaires désaffectées, comme initialement prévu.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer