Leur vie privée se dévoile sur le Net

Le compte de l’un d’entre eux a été piraté, les photos ont été copiées.Quelques semaines plus tard, elles étaient visibles sur un site internet pornographique.La conférence de Malick Seydi a démarré fort, hier matin, dans l’amphithéâtre du lycée agricole Georges-Desclaude.Des exemples concrets comme celui-là, ce formateur indépendant spécialisé dans les pratiques des nouvelles technologies en a plein son ordinateur.

En cinq ans de réunions sur le sujet, il a eu le temps d’en amasser, et des gratinées.

Malick Seydi intervient souvent avec le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD).

Avec le concours de Communauté d’agglomération de Saintes, du CISPD et de l’Éducation nationale, il a entrepris un cycle de rencontres sur les usages d’Internet dans les collèges et les lycées des environs (1).

Hier, jusqu’à 15 h 30, les élèves de Georges-Desclaude étaient sensibilisés aux dangers des réseaux sociaux.

Plus particulièrement à celui de mettre en avant sa vie privée.

Je parie que personne dans cette salle ne sait qu’il suffit de ces quelques éléments pour se faire usurper son identité.

Si vous ne me croyez pas, aller voir sur YouTube des extraits de reportage de personnes à qui cela est arrivé.

Le spécialiste a quand même rassuré l’assistance qui commençait à paniquer, l’usage des réseaux sociaux n’est pas prohibé.

Malick Seydi se trouvait, hier, au milieu des lycéens afin de prévenir des dérives de plus en plus fréquentes sur internet.

Les prédateurs sexuels qui se cachent sous des pseudonymes est une autre donnée qu’à 16 ou 17 ans, on n’a pas encore forcément en tête.

«C’est facile pour vous, aujourd’hui, de dire \u201cje m’en fous, je suis jeune\u201d, mais il faut pourtant déjà penser à votre avenir», a pointé le formateur.

Il a appuyé sur les photos de fête souvent postées par les jeunes, alcool et drogues à portée de main.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer