Le Petit s’épanouit

Au lycée horticole et du paysage de Chadignac, il ne faut pas avoir peur d’enfouir ses mains dans la terre.Cet établissement est destiné aux futurs professionnels de l’aménagement paysager, de la production horticole et maraîchère et de la vente en produits de jardin.Le lycée professionnel agricole du Petit Chadignac accueille environ 220 élèves, 200 cette année, dans ces trois bacs professionnels.

Il regroupe sur le même site une antenne du centre de formation agricole des apprentis (CFAA) et du CFPPA, centre de formation professionnelle et de promotion agricole (stagiaires adultes en formation continue, aide à l’installation).

Tout ce petit monde cohabite dans cet établissement peu ordinaire.

Au-delà des bâtiments scolaires et de l’internat se tient le terrain de jeux grandeur nature des élèves : une exploitation gérée par Anne Meba.

Les élèves, apprentis et stagiaires acquièrent ici des gestes essentiels à leurs futurs métiers, avec des techniques très diversifiées.

À partir d’avril, il sera également accessible les samedis.

La vente est gérée par les élèves en bac pro technicien conseil vente en produits de jardinage.

Les serres, à l’arrière, sont le domaine des lycéens en bac pro productions horticoles florales et maraîchage bio.

Une filière moins attirante que la troisième formation dispensée par le LPA du Petit Chadignac, le bac pro aménagements paysagers.

C’est elle qui produit l’outil, en l’occurrence la plante, nécessaire aux autres métiers.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.