Le commencement de « très grandes manoeuvres »

Lionel Quillet a le sens de la formule. Et lorsqu’à propos des travaux de défense des digues, le président de la Communauté de communes de l Île de Ré annonce que débuteront cette année de « très grandes manoeuvres », il n’y a pas à opposer une moue sceptique. Ce vendredi matin, lors d’une conférence de presse dans les locaux de la Cdc à Saint-Martin-de-Ré, a été annoncé le montant global des investissements.

6,4 millions de travaux consacrés à la défense des côtes insulaires cette année.

Sur ce montant, une partie des travaux relève des opérations ciblées par le Programme d’action de prévention des inondations (Papi).

L’Etat prend alors 40% du chantier à sa charge, tandis que la Région Poitou-Charentes, le Département de la Charente-Maritime et la Communauté d’agglomération se partagent le solde, à parts égales.

En parallèle de cet effort, la Communauté de commune insulaire pousse à la roue pour que les services de l’Etat reconnaissent la notion de péril pour la Conche des Baleines, et signe un arrêté dans la foulée qui autorise les travaux de consolidation de la dune.

Ce qui vient d’être fait à La Couarde, sur le site de La Pergola.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.