Recharge électrique à l’œil pour voiture

Reste à distribuer les badges d’identification qui les rendront accessibles à ceux qui, disposant déjà d’un véhicule électrique (voiture ou vélo), en feront la demande soit à l’office de tourisme, soit aux Antilles, soit encore à la gare devant lesquelles elles ont été mises en place.Deux bornes de rechargement pour véhicules électriques, l’une pour quatre vélos, l’autre pour quatre voitures, sont donc en service.

Pour le moment, on compte à un peu moins d’une dizaine le nombre des véhicules électriques dans la cité : la ville dispose de deux Kangoo Renault, la Communauté de communes d’une Kangoo et d’une Mia (Heuliez) et attend une Zoé Renault.

Le lycée Jean-Hyppolite dispose également d’une Mia et le lycée agricole Le Renaudin d’un Symplicity Fourgon (Cycle Elec, à Le Gua).

On sait par ailleurs que quelques particuliers jonzacais ont passé commande de voitures électriques dans la foulée de la 4e édition de la Journée des véhicules du futur, l’année dernière à La Genétouze.

L’installation de ces deux bornes à la gare n’est pas anodine s’agissant du service rendu.

Pour une charge complète, il faudra compter entre vingt minutes et six heures selon les modèles.

Et qui sait, peut-être que ce démarrage en douceur préfigure, d’ici à quelques années, la mise en place d’une location de vélos et voitures électriques pour circuler en Haute Saintonge.

Comme cela se fait ailleurs dans de grandes villes du département.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.