Un Violon sur le sable

violon-sur-l-e-sableDu 20 au 26 juillet, le Violon et même tout l’orchestre, vont se poser sur le sable de la Grande-Conche à l’occasion de la 26e édititon.Hier, dans les salons du casino de Pontaillac, Philippe Tranchet, directeur du festival, a donc dévoilé le programme de cette grande fête de la musique classique.

Il y avait avec lui à la tribune, Didier Quentin, député-maire de Royan, Jérôme Pillement, chef de l’orchestre du Violon, mais aussi Jean-Pierre Tallieu président de la Communauté d’agglomération Royan-Atlantique (Cara), tout simplement parce cette année, et pour la première fois, le Violon se fera entendre sur tout le territoire de la Cara (1).

Il faut en particulier ajouter des instruments insolites comme l’orgue mécanique, de la danse avec du tango.

Et bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive\u2026 «Ce sera un cru excellent», a commenté, pour sa part, Jérôme Pillement.

L’an dernier, la formule du «Violon dans la ville» avait été testée avec succès.

Pour les prévoyants et qui ont peur de ne pas trouver de places au dernier moment dans les tribunes pour ces trois soirées, qu’ils sachent que la billetterie sera ouverte au Syndicat d’initiative de Royan à partir du 1er mai.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer